Association Nymphéas loi 1901

ingrédients et compléments alimentaires

VALERIANE : la racine de valériane (du latin valere : se bien porter) contient une huile essentielle et des valépotriates (dont le valtrate et l'isovaltrate) qui ont une action sédative fort appréciée. On utilise avec succès la valériane dans les troubles du sommeil, sans qu'il y ait accoutumance ou somnolence durant la journée. Ajoutée au traitement classique, elle améliore la vie quotidienne des épileptiques, en contribuant à la prévention des crises (elle est anticonvulsivante et antiépileptique).

VERVEINE : la verveine a des feuilles vert-jaune et dégage une odeur légèrement citronnée. La feuille est traditionnellement utilisée pour lutter contre les insomnies grâce au citral contenu dans les poches à essence de la plante.

VIGNE ROUGE : la vigne rouge, espèce ligneuse et grimpante issue des cépages teinturiers, est LA plante par excellence des problèmes circulatoires. La feuille renferme des anthocyanosides, lui donnant à l'automne une couleur rouge sang si caractéristique. Ces anthocyanosides ont une remarquable activité vitaminique P, diminuant la perméabilité des capillaires et augmentant leur résistance. Ils évitent ainsi la stase veineuse. Cette action est augmentée par la présence de tanins, astringents et vasoconstricteurs qui favorisent le retour veineux. Parmi ces tanins, les proanthocyanidols ont une action contre les radicaux libres prouvée scientifiquement. Ils sont stabilisateurs du collagène présent dans les membranes des vaisseaux.

VINAIGRE DE CIDRE : le vinaigre de cidre est un très vieux remède à redécouvrir et à utiliser en toute occasion pour ses nombreux effets positifs sur la santé du corps. Par son acidité naturelle, le vinaigre de cidre pur aide l'organisme à se nettoyer et à se régénérer. Le vinaigre de cidre contient plus d'une trentaine de substances nutritives importantes, une douzaine de minéraux, plus d'une demi-douzaine de vitamines et d'acides essentiels, plusieurs enzymes et une bonne dose de pectine. Il est particulièrement riche en potassium et en d'autres oligo-éléments tels que le phosphore, le calcium, le magnésium, le soufre, le fer, le fluor, le silicium, le bore et bien d'autres. Le vinaigre de cidre nous assure un renouvellement minéral constant. Il concentre et favorise l'absorption de plusieurs minéraux essentiels tel que le calcium. Le potassium est à nos tissus mous ce que le calcium est à nos tissus durs. Il contribue notamment à la bonne marche de notre système digestif en augmentant ses enzymes, en détruisant les bactéries nuisibles et en absorbant le trop plein d'acides de l'estomac. Il crée des conditions favorables au renouvellement de la flore intestinale. Il freine la formation de cristaux au niveau des articulations et de la vessie.

VIOLETTE : la violette est l'une des plus anciennes plantes médicinales connues. Elle renferme des flavonoïdes qui ont pour principale composante une cétone : l'irone ; des palponines et des acides organiques. On reconnaît traditionnellement à la violette une action anti-inflammatoire.

VITAMINE A : la vitamine A (Axérophtol) ne se trouve que dans les produits d'origine animale et particulièrement dans l'huile de foie de morue, le foie, le lait, la crème, le beurre, le fromage et le jaune d'œuf. Il existe également une provitamine A appelée carotène. Il s'agit d'une pré-vitamine, d'un élément qui doit être transformé en vitamine A par notre organisme. La provitamine A se trouve dans tous les légumes de couleur rouge, orange et vert, dans tous les fruits (abricot, pêche, cynorrhodon, cerise, mûre, ananas). La provitamine A est un colorant rouge et puisqu'on la trouve en grandes quantités dans les carottes, on l'appelle carotène. Dans les plantes vertes cette couleur rouge est couverte par le vert des feuilles. Etant liposoluble, la vitamine A se dissout dans l'huile et non dans l'eau ce qui signifie qu'on peut l'isoler uniquement dans les matières grasses ou dans l'alcool. La vitamine A est sensible à l'oxygène, à la lumière et à une trop grande chaleur. La vitamine A est indispensable pour le métabolisme dans son ensemble (par métabolisme on entend l'ensemble des échanges chimiques de notre corps qui vont de l'assimilation des aliments jusqu'à la combustion et à l'élimination des déchets) et pour l'alimentation de nos cellules. Notre peau et nos muqueuses sont dépendantes de la vitamine A. Nos yeux l'emploient pour la formation du pourpre rétinien. Une carence en vitamine A peut amener des troubles visuels (héméralopie = pouvoir de vision nocturne diminué), et des troubles cutanés (dessèchement de la peau et affections de l'épithélium). En outre notre capacité d'autodéfense et notre denture souffrent également de cette carence. Un manque de vitamine A peut perturber la fonction des glandes génitales masculines.

VITAMINE B : par vitamine B on entend tout un complexe qui comprend environ une douzaine de vitamines (B1, B2, B3, B4, B5, B6, B7, B8, B11, B12, B13, ainsi que les vitamines U et L). Nous trouvons la vitamine B surtout dans la levure, dans les céréales complètes (riz, froment, seigle, avoine, millet, orge) et surtout dans leur germe et leur péricarpe, dans les légumineuses, le soja, les oléagineux et en petites quantités dans les légumes. La vitamine B est hydrosoluble, elle supporte assez bien la chaleur et l'entreposage, mais ne s'accommode pas de l'acide sulfurique et de la soude. La vitamine B est connue avant tout comme la vitamine des nerfs, mais elle possède plusieurs autres propriétés : elle participe à la métabolisation des glucides et à la formation du sang. Elle est utile pour les cheveux et les ongles, elle influence la respiration cellulaire et la croissance. Pendant la grossesse et l'allaitement, son besoin s'accroît. Une carence en vitamine B se traduit par une grande fatigue, par une capacité physique et intellectuelle affaiblie, par des lèvres qui s'écaillent et s'enflamment et surtout par une nervosité accrue. Des dermatoses, des vomissements, des insomnies peuvent être dûs à une carence en vitamine B. L'avitaminose B la plus connue est le béribéri, une maladie redoutée connue surtout en Extrême Orient.

VITAMINE B6 : la vitamine B6 ou pyridoxine se compose de trois substances : la pyridoxine, la pyridoxamine, la pyridoxal. La vitamine B6 est nécessaire à de très nombreuses réactions métaboliques comme le métabolisme des acides aminés et des protéines. Elle régularise le métabolisme des tissus du foie, du système nerveux, de la peau et intervient dans le métabolisme des protéines, des glucides et des lipides. La vitamine B6 est nécessaire à l'assimilation du magnésium. Elle stimule le système immunitaire et est antiradicaux libres.

VITAMINE C : la vitamine C est anti-infectieuse, elle participe au développement des agents bactéricides dans le sang, elle permet l'assimilation du fer et par là, la formation du sang dans la moelle osseuse. La vitamine C exerce un rôle important sur le métabolisme et pour la désintoxication du corps, elle est favorable à la fonction cellulaire et influence les fonctions glandulaires et hormonales. Le manque de vitamine C s'exprime par de la fatigue, l'apparition de carie dentaire, le saignement des gencives, une baisse de la capacité physique et intellectuelle, par une grande prédisposition aux maladies et une capacité de cicatrisation diminuée. La vitamine C renforce la tonicité de la tunique veineuse et capillaire dont elle diminue la perméabilité. La vitamine C est un piégeur de radicaux libres, un anti-oxydant majeur, un antivieillissement. Elle est particulièrement recommandée pour les grands fumeurs qu'elle protège contre les effets néfastes des goudrons et dont les besoins en vitamine C sont plus importants. L'apport journalier nécessaire de vitamine C est de 60 mg. Il faut savoir que l'organisme rejette la vitamine C au-delà de 180 mg absorbé. Ainsi dans un cachet ou comprimé de 500 mg, 320 mg seront rejetés. Ce surplus est non seulement inutile pour l'organisme mais est susceptible de provoquer une fatigue rénale.

VITAMINE D : parmi les vitamines du groupe D, la vitamine D2 (ergostérol) et la vitamine D3 (cholécalciférol) sont les plus répandues. Sous la forme de provitamine on trouve la vitamine D2 surtout dans la levure, dans l'huile de germe et dans plusieurs légumes. En ce qui concerne la provitamine D3 on la trouve dans le foie de plusieurs poissons de mer et l'huile de foie de morue. Le lait, le beurre et les œufs en contiennent aussi en petite quantité. La transformation de provitamine en vitamine D est obtenue par l'effet des rayons solaires et par irradiation ultraviolette sur la couche de graisse sous-cutanée. La vitamine D est nécessaire à la formation des os, le calcium et le phosphore ne pouvant être assimilés que grâce à cette vitamine. Le rachitisme est par excellence une maladie liée à une carence vitaminique D, carence qui provoque aussi des complications lors des fractures, un développement dentaire perturbé, bref une croissance problématique. La prédisposition aux infections est aussi aggravée.

VITAMINE E : la vitamine E se trouve dans tous les germes de céréales, dans les graines et dans les huiles de graines ou de germes. On la trouve aussi dans les légumineuses, dans les arachides, dans le beurre, le jaune d'œufs et les plantes vertes. Antioxydante, elle protège la vitamine A et les graisses poly-insaturées de l'oxydation.

VITAMINE PP ou B3 : elle intervient dans la production d'énergie pour les cellules. Elle participe aussi à la fabrication des neuro-hormones, ces messagers biochimiques qui transportent les informations dans le cerveau. Elle est indispensable au bon état du tube digestif et de la peau.

WILD YAM : c'est une tubercule (Igname sauvage) cultivée surtout au Mexique, il est considéré comme un précurseur naturel de l'androsténolone (DHEA), qui est la source de toutes les hormones sexuelles et stéroïdes dans le corps (diminue avec l'âge). Source de diogénine qui se transforme en hormone dans le métabolisme d'où provient la source de progestérone qui aide à maintenir l'équilibre hormonal, redonne de l'énergie, favorise le sommeil et ralentit la dégénérescence du corps humain.

YLANG YLANG : l'ylang ylang ou cananga odorata est surnommée la « Fleur des fleurs ». Ses pétales sont jaunes et très parfumés. On la trouve principalement en Asie tropicale (Philippines, Madagascar, Réunion…). C'est un ingrédient très utilisé en parfumerie. L'huile essentielle extraite de l'ylang ylang est depuis longtemps connue pour ses qualités voluptueuses, relaxantes et ses vertus de soulagement des articulations douloureuses.

ZINC : le zinc, métal basique, a un effet calmant. Il joue également un rôle important dans la vitalité et favorise le renouvellement cellulaire. Le zinc intervient dans la plupart des réactions physico-chimiques de l'organisme. Activateur métabolique, il facilite les oxydo-réductions dans le domaine nutritionnel. Il favorise la fécondité de la femme et contribue à améliorer la qualité du sperme. C'est aussi un protecteur de la peau. Son effet s'exerce aussi dans l'activité de la prostate. Lorsque le zinc fait défaut, on constate un grossissement des testicules qui peut amener à la prostate chronique. Il contribue aussi à résoudre les pannes passagères de la libido de l'homme. Aujourd'hui, le caractère indispensable du zinc dans la physiologie de l'homme, est définitivement établi, non seulement pour la constitution de la catalase, mais pour celle d'autres enzymes et coenzymes. Le zinc, dont notre alimentation raffinée est assez pauvre, a une grande importance dans les mécanismes hypophysaires et il est un des constituants du sperme. L'alimentation fournissant a grand peine la ration quotidienne nécessaire (8 à 10 mg), et chaque éjaculation contenant 1 mg de zinc, certains médecins américains reprennent à leur compte la vieille idée que la masturbation excessive peut produire certains troubles. Le zinc intervient dans de très nombreux métabolismes, notamment ceux de l'assimilation glucidique. Sa carence conduit à l'hypoglycémie qui se traduit par un mauvais fonctionnement du système nerveux (la cellule nerveuse consomme trois fois plus de sucre que les autres cellules). L'absence de zinc est aussi responsable de l'acné… Le sperme est d'ailleurs un véritable concentré d'oligo-éléments divers et seule une alimentation équilibrée peut assurer une composition normale de celui-ci. Certaines stérilités masculines sont imputables à des carences en oligo éléments. Le zinc intervient également directement dans la régénérescence du tissu rétinien. Un apport régulier de zinc retarde l'apparition de la cataracte.

 



15/10/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres