Association Nymphéas loi 1901

La TCI Résumé du 22 octobre 2011

La Transcommunication Audio

ATELIERS du Samedi 22 Octobre

avec Yves LINES Cathy et Albert ARCHER

PRESENTATION DE  LA TRANSCOMMUNICATION AUDIO

Résumé d'Yves LINES

 

 

   La Transcommunication Instrumentale,
ou T.C.I., est la technique qui permet l’enregistrement des voix de
l’Au-Delà par le truchement d’un magnétophone et d’un micro
extérieur.Les
prémices du phénomène remontent aux années 50 avec principalement
le Suédois Friedrich JURGENSON qui
découvrit ce moyen de contact sans l’avoir cherché le 12 juin
1959.

Il faut arriver en 1979 avec Monique SIMONET
pour que la France s’intéresse à la Transcommunication. Cette
forme de communication fut annoncée et entérinée par l’Invisible,
de même par les grands messagers, appelés aussi : Messagers Christiques


   Roland DE JOUVENEL
(message reçu par sa mère le 3 novembre
1949) :« Un jour viendra où vous capterez les
vibrations de ce plan comme vous avez capté l’électricité, et
elles vous seront perceptibles ... »

 

 

 

 

 

Arnaud GOURVENEC
(message reçu par son père) :« Quelques
hommes mais qui deviennent plus nombreux recherchent une liaison avec
nous par l’intermédiaire d’appareils récepteurs d’ondes, (il
y a longtemps que le téléphone est utilisé à ce même usage), qui
sont donc un moyen supplémentaire de recevoir un signe, c’est
ainsi qu’il faut le prendre et le replacer dans un ensemble. Nous,
êtres spirituels, nous savons que cela existe et que c’est
possible. A partir du moment où des chrétiens avancent ce moyen
pour prouver la résurrection, pilier de leur Foi, pourquoi et au nom
de quoi voulez vous qu’ils soient rejetés ? Ce que vous devez
faire, c’est associer votre science et votre conscience, votre
conscience spirituelle. Ainsi vous remettez à sa place ce moyen pour
les êtres éprouvés de recevoir un signe... »

PALIERS ET BUT DES CONTACTS AVEC L’AU-DELA

Les contacts et la communication avec l’Au-Delà sont permis
pour essentiellement 2 raisons majeures.

1°) - Tout d’abord le RECONFORT :
c’est la Grâce accordée du Réconfort, consécutif à l’immense
peine et au désespoir du "départ" d’un être aimé.
C’est la Grâce qui nous est octroyée pour nous montrer, et nous
prouver la vérité de la survivance ; Que rien ne finit, que tout
continue, que nous effectuons simplement un changement de plan. Et
surtout, surtout que nous nous retrouverons, que nous serons à
nouveau réunis. Mais si le contact avec l’Au-Delà, si cette
communication nous prouve la réalité et la certitude de notre
immortalité, il nous faut ensuite accéder à un second palier qui
est celui de comprendre et de retrouver le but de cette
immortalité.
Nous arrivons ici à la seconde raison du permis de
la communication.

2°) - Cette seconde raison, ou le but de cette immortalité est
NOTRE EVOLUTION SPIRITUELLE.
Notre
passage sur Terre doit nous amener à retrouver les valeurs
originelles avec lesquelles nous avons été créés et qui sont les
préceptes de la spiritualité, il nous faut reconquérir notre
dimension supérieure.

Arnaud GOURVENEC :«
... C’est la nécessité de progression spirituelle qui autorise
l’écriture automatique, les messages technologiques, les signes
demandés et déclarés, car elle seule fait franchir les zones
friables des délires humains... »
Cette optique nous amène à
penser et à considérer combien il est important de souligner que la
communication est permise et autorisée pour tous ; autrement dit
qu’elle n’est nullement réservée à quelques privilégiés.
Cette notion sous-entend alors 2 développements :
a) - Le contact
n’est pas l’exclusivité de certaines personnes, ou d’autres
encore qui se prétendraient des "élus" ; il est accordé
à chacun, selon la nécessité perçue par l’Invisible.
b) –
De même ces contacts accordés et autorisés,tous ces signes reçus,
ne doivent pas être jalousement gardés, mais sont donnés dans un
but de partage. L’immense bonheur d’une grâce octroyée doit
rejaillir sur le Tout, et pour le bien de Tous. Elle doit trouver son
corollaire dans et par le partage. Ces mêmes grands messagers nous
le disent.

Pierre MONNIER
:
(message donné à sa mère)«
...Que tous ceux qui ont entendus les voix tendres de leurs trépassés
murmurer des paroles de force, de consolation et d’amour, affirmant
la vérité magnifique de la "bonne nouvelle" apportée par
le Christ de Dieu, repoussent la coupable résolution de garder pour
eux seuls les révélations supraterrestres qui ont rempli de
certitude leur coeur déchiré ! Qu’ils répandent autour d’eux
les richesses qui leur sont confiées pour les partager avec leurs
frères. »

Arnaud GOURVENEC
:
« ...La connaissance de l’Au-Delà
ne concerne pas que des initiés, mais tout homme venant en ce monde.
L’homme doit faire progresser l’homme vers le Royaume de Dieu. De
même que les progrès scientifiques autorisent des explorations et
voyages nouveaux, de même le progrès spirituel justifie
l’exploration de l’Au-Delà...
»

DANGERS

Interpeller l’Au-Delà comporte des dangers qu’il serait
inconsidéré de négliger. Nous comparons la Transcommunication,
comme toutes formes de contacts avec l’Invisible, à un médicament.
Comme lui, elle peut soulager et même guérir, mais avant de
l’utiliser il faut lire attentivement les effets indésirables.
Dans
nos débuts où nous appelions sans trop solliciter les protections
au préalable, nous avons été confrontés à certains cas de
figures où des entités interféraient pour proférer des insultes,
ou se faisaient alors passer pour un être cher appelé, délivrant
des messages dont la teneur avait pour but de déstabiliser.
Pour
palier à ces inconvénients, qui peuvent se révéler parfois d’une
portée incalculable, il nécessite, après avoir bien évidemment
demandé la permission du contact, de requérir l’aide et la
protection de ses propres guides, des guides de la personne appelée
et des guides supérieurs. Sans oublier en fin du contact, le
remerciement qui est l’une des lois fondamentales de l’Au-Delà.
Il y a aussi des états d’esprit avec lesquels il faut
impérativement s’abstenir d’interpeller l’Invisible :

1) - l’amusement
2) - la simple curiosité
3) - la demande
qui servirait à des besoins matériels.

Il ne faut pas, de même, considérer la TCI à l’instar d’un
téléphone qui servirait de liaison quasi-permanente avec l’être
cher, ou pour être plus explicite, ne pas effectuer un harcèlement
qui porterait préjudice dans l’évolution qu’il doit
entreprendre.
Il est préconisé en transcommunication de
limiter la durée d’un contact à 10 voire 15 minutes grand
maximum,
et à une cadence d’appels de
2 fois par semaine au plus.

ANALYSE

Dans un début de recherche scientifique, dirons nous, des
analyses ont été effectuées sur la différence des fréquences
hertziennes (Hertz : unité de fréquence des vibrations du son, des
bruits, de la voix) des voix reçues en transcommunication, en
opposition aux voix émises ici sur Terre.

CARACTERISTIQUES DE LA VOIX ICI SUR
TERRE :

-
Il y a 2 types de voix
:

    • les voix parlées

    • les voix chantées (dont les
      paramètres sont différents puisqu’il s’agit de voix
      particulièrement travaillées pour produire les sons relatifs au
      chant)/
      L’analyse qui nous intéresse porte sur une
      comparaison faisant référence aux voix parlées, et pratiquée
      par des ingénieurs en acoustique, à laquelle s’annexaient des
      informations recueillies auprès de phoniatres. Tableau résultant
      d’une moyenne entre les chiffres des fréquences basses et des
      fréquences hautes données par chaque docteur.
      Ainsi pour
      obtenir des données plus sélectives n’a été retenu ici comme
      critère de comparaison chez l’homme, chez la femme et chez
      l’enfant, le chiffre de la fréquence la plus basse et celui de
      la plus élevée, communiqué par ces docteurs :

 

 

 

 

Pour exemple la première voix qui fut analysée, l’a été par
l’ingénieur brésilien Carlos Eduardo LUZ sur la voix de
Constantin RAUDIVE (décédé en 1974),
dans un message réceptionné par le biais du téléphone, par la
grande Transcommunicatrice brésilienne Sonia
RINALDI.
A cette analyse la voix de C.
RAUDIVE atteint 1428 Hertz
(à noter cette fréquence
extrêmement élevée, alors qu’à l’écoute du message la voix
est d’une intonation grave).

 

 

 

 

 

Il est également important de noter que ce message atteint une
fréquence en voix parlée supérieure à la plus haute note sur la
gamme d’une portée musicale. Il a été également pratiqué des
analyses comparatives avec des voix reçues par magnétophone, qui on
fait apparaître de même des fréquences extrêmement élevées.

Ces études analytiques montrent en un premier point une ouverture
existante sur une recherche à caractère scientifique, et des
travaux positifs et constructifs concernant la réalité de la
survivance.

Ensuite cette même recherche met en évidence la confirmation de
prédictions antérieures reçues par communication médiumnique. Car
on peut dire que le premier message annonciateur de la
transcommunication a été délivré le 28 janvier 1920, par
l’intermédiaire du célèbre Médium américain Anna WICKLAND,
momentanément incorporée par l’entité "Ella WHEERLER
WILCOX" , qui prédisait qu’il viendrait un temps où nous
aurions des récepteurs qui enregistreraient des messages venant de
leur côté de la réalité.
Elle poursuivait ainsi "...«
il ne faudra pas longtemps avant que des messages ne puissent venir
sur ces récepteurs depuis l’autre Monde, et réveiller les gens de
leur sommeil en secouant leurs principes »

On a pu également constater dans cette forme de contact des
phénomènes qui échappent aux lois de notre physique.


L’on peut citer 2 cas probants :

    • Les voix à reverse
      : (voir la rubrique consacrée à ce phénomène)

Un message écouté qui s’est imprimé à l’enregistrement,
puis passé à l’envers sur un appareil qui en donne la
possibilité, permet de constater qu’il était reçu au même
endroit sur le message initial inversé, c’est à dire en
superposition, une autre phrase, ou un autre mot, tout aussi audible
mais différent, ou aussi bien identique, mais émis alors sur une
tout autre intonation. A l’heure actuelle, il n’y a aucun procédé
connu, ici sur terre, avec lequel il serait possible d’enregistrer
une voix dans un sens puis une autre dans un sens inverse, au verso
de la première. Seule une hélicoïde (qui représente le sens de
mouvement du temps dans les autres réalités) peut expliquer ce
phénomène (D’après le Dr Augusto BERESAWKAS de l’Université
de Sao Paulo)

    • Enregistrement sur cassette en
      position lecture :

Nous avons été amenés à constater que des messages pouvaient
également s’enregistrer durant la réécoute d’un contact.

MATERIELS ET TECHNIQUES

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

Il y a plusieurs façons de pratiquer les enregistrements, nous
décrivons ci-après les plus courantes mais qui requièrent
cependant certains critères à suivre.

1°) - Mais parlons avant tout du matériel nécessaire :

Le magnétophone avec variateur de
vitesse et le micro omnidirectionnel ou
unidirectionnel
selon support utilisé.

"Séance d’un contact en transcommunication audio"


"Ecoute d’un enregistrement TCI"

2°) - Pratique de la technique :
Nous savons que
de l’autre côté du voile, la communication se fait principalement
par la pensée, de sorte que pour entendre ces voix il est recommandé
d’adjoindre à l’enregistrement ce que nous appelons des
supports, c’est à dire tout ce qui est susceptible d’émettre
des vibrations sonores afin de permettre à nos Invisibles de prendre
appui pour reconstituer des mots, des syllabes qui nous soient
perceptibles/ Il en existe de différents :

 

  • supports neutres
    :

    • vibrations sans aucun son en annexe• eau, papier
    froissé, frottements, sonnerie de pendule, métronome, etc... (avec
    ce type de support l’on réceptionne principalement des voix
    murmurées ou chuchotées que l’on caractérise de voix souffles.
    Il faut noter un inconvénient avec cette sorte de voix, leur faible
    audibilité qui prête souvent à interprétation sur la teneur du
    message)

  • support de radio
    :

    • émissions en langues étrangères (Allemand,
    Russe, Slave, Hébreu), éviter les langues latines lorsqu’elles
    ne sont pas maîtrisées car ce sont des idiomes comportant parfois
    des consonances francisées.(ce support permet de recevoir des voix
    d’une audition beaucoup plus nette et beaucoup plus forte)

  • supports préenregistrés
    :

    bruits neutre ou émissions de radio enregistrés au
    préalable sur une cassette qui passera sur un autre magnétophone
    en position lecture (un même support ne doit être utilisé qu’une
    fois seulement).
    Les voix peuvent être reçues sur des
    intonations différentes d’un enregistrement à l’autre, et
    parfois au cours d’un même enregistrement.

Il existe principalement 4 types de voix :

-
Graves ou très graves, que l’on
classifie de voix caverneuses
-
Aigues ou très aigues, que l’on
classifie de voix métalliques
-
Murmurées ou chuchotées, que l’on
répertorie de voix souffles
-
Intonations normales.

En ce qui concerne l’intonation de ces voix, il est bien évident
que la voix terrestre est produite par le larynx qui est un organe du
corps physique, et qui n’existe plus de l’autre côté, comme
aussi les cordes vocales, tout au moins sous la forme qui nous est
connue ; de sorte qu’il ne faut pas s’attendre systématiquement
à ce que la personne dans l’Au-Delà parle de la même voix que de
son vivant sur Terre.
Il arrive parfois d’obtenir des voix
parfaitement reconnues, c’est à dire identiques à celle qu’ils
avaient ici, mais ce n’est guère fréquent.
D’ailleurs un
message depuis l’Au-Delà a été donné le 02 février 1930 par
Max GETTING, dans une communication reçue par l’intermédiaire de
son épouse SUZANNE. Ce message disait en substance (nous vous
livrons la partie du message qui nous intéresse) : «
les ondes qui rayonnent des entités ne sont pas dotées de la même
sonorité que celles qui s’extériorisent d’un gosier humain »

 

 

A voir :  Site Source de Vie Toulouse

 

www.sourcedevietoulouse.com

 

 

Email:    asso@sourdevietoulouse.com

 

 

 

VOUS POUVEZ LES JOINDRE POUR VOS ENREGISTREMENTS ET VOS QUESTIONS

 

Email :       yves@sourcedevietoulouse.com

 

Email :      cathy@sourcedevietoulouse.com

 

Email :      albert@sourcedevietoulouse.com

 

 

Un grand «  MERCI » encore à
Yves ,Cathy,Albert pour cette magnifique journée de partage et
d'échange.Les deux Ateliers de ce Samedi nous ont permis de recevoir
de merveilleux messages d'amour et d'espoir.Quand le doute est
présent et que par le truchement d'un magnétophone vous recevez des
réponses de l'audela à vos questions,le doute n'est plus permis
« ILS SONT LA ».

Aujourd'hui beaucoup d'émotion nous a
touché,j'ai déjà fais de séances de TCI,mais la certain messages
etaient si audible ,qu'ils nous ont troublés,vous étes plusieurs à
nous avoir contacté pour cette belle journée et témoigné de votre
ressenti.Nous sommes très heureux que cette expérience de groupe et
sur votre demande nous organiserons en 2012 une autre réunion avec
un atelier plus complet.Merci de vos témoignages et de votre
fidelité et à bientôt.    Olga & Gérard

 

 

 Photos de l'Atelier (en cours)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

a href="http://www.annuaire-web-france.com/annuaire-region-haute-normandie.php" target="_blank">



24/10/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 136 autres membres